Tout savoir sur la vaccination

Vous tenez à garder une bonne santé ? La vaccination est la première solution pour ce faire. Souvent négligée, elle peut s’avérer indispensable pour renforcer les défenses immunitaires. Mais quel est son réel intérêt ?

Pourquoi se faire vacciner ?

La vaccination sert à protéger un individu contre une maladie infectieuse. Il s’agit d’injecter un vaccin, c’est-à-dire un virus ou une bactérie atténuée, dans le corps. Le système immunitaire va produire ainsi des anticorps pour se défendre contre l’agent. Si le vrai microbe contamine le corps, les défenses naturelles de l’organisme pourront le reconnaitre et le neutraliser rapidement. La maladie ne peut de ce fait pas se développer dans l’organisme.

En fait, le vaccin est une solution constituée d’un microbe, d’une solution salée, d’un antibiotique, d’un adjuvant et de stabilisants. Ces constituants peuvent empêcher les bactéries de s’introduire dans le corps, maintenir la qualité du vaccin et stimuler les réponses immunitaires.

Qui doit se faire vacciner ?

La loi exige à tout le monde de se faire vacciner c’est pourquoi il existe le remboursement des vaccins dans certains cas. Mais à quel âge doit-on le faire ?

La vaccination est obligatoire pour les enfants. Vos bébés sont-ils déjà vaccinés contre le BCG à l’âge de 1 mois ? À l’âge de 2,4 et 5 mois, on recommande également d’effectuer un vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’haemophilus, l’hépatite B et le pneumocoque. À 12 mois, vous devrez effectuer une piqûre contre la rougeole, les oreillons et la Rubéole. Quelques rappels sont préconisés par certaines vaccinations à l’âge de 6 ans et 12 ans.

Les plus âgés sont devenus plus fragiles et sensibles aux différentes maladies. De plus, la mémoire du système immunitaire ne dure pas toute la vie. Donc, à l’âge de 65 ans, un rappel contre le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite est recommandé. Pour les seniors de plus de 65 ans, il faudra se méfier de la grippe qui peut entraîner la mort. Ainsi, un vaccin contre cette infection pourra vous protéger.

Quels sont les vaccins remboursés ?

En général, la sécurité sociale accorde toujours le remboursement des vaccins. Les vaccins contre la grippe saisonnière, la rougeole et les oreillons sont couverts à 100 %. La plupart des vaccins sont cependant remboursés à 65 % seulement : la diphtérie, la poliomyélite, le tétanos, la coqueluche, et l’hépatite B.

Il existe par ailleurs des injections non remboursées par la sécurité sociale, comme pour la fièvre jaune, le choléra, l’encéphalite et la rage. Il reste toujours indispensable de se faire vacciner pour éradiquer certaines maladies et protéger le corps. Puisque la vaccination permet d’éviter plusieurs maladies infectieuses, chacun doit l’accomplir pour son bien. Et vous, vous êtes-vous déjà fait vacciner ?

Le tiers-payant comment ça marche ?
Comment soigner un rhume ?